Retour à www.bahai.com

1- 800 - 22 - UNITE

Pour plus d'information sur la Foi Bahá'íe aux Etats Unis

Bienvenue à la  revue LES BAHÁ'ÍS-- hébergé par www.bahai.com

Un regard sur la Communauté Mondiale de la Foi Bahá'íe

Précédente Accueil Suivante


A propos de :

La Revue Les Bahá'ís


Accueil :
Page de Couverture

Sommarie : Sommario
bullet.gif (837 bytes) Les Bahá'ís
bullet.gif (837 bytes) L'Unité dans la
diversité
bullet.gif (837 bytes) Bahá'u'lláh
bullet1.gif (837 bytes) Religion, éthique et
société
bullet1.gif (837 bytes) Les principes
spirituels
bullet1.gif (837 bytes) Un système 
d'organisation
mondiale
bullet1.gif (837 bytes) Le chemin parcouru
en un siècle
bullet1.gif (837 bytes) Vieux problèmes et
solutions nouvelles
bullet1.gif (837 bytes) Vers un nouvel ordre
mondial

Autour du monde une campagne pour la paix

En 1985, en préparation de l'Année internationale de la Paix, les Bahá'ís du monde entier ont lancé une campagne pour essayer d'extirper de la conscience collective les attitudes et les comportements ancestraux qui pendant si longtemps ont constitué des obstacles apparemment insurmontables à la réalisation de la paix mondiale.

Cette campagne a commencé par une lettre intitulée "La promesse de la Paix mondiale", adressée aux "Peuples du monde". Elle invitait les dirigeants du globe à se réunir et à réfléchir aux moyens par lesquels la paix mondiale pourrait être instaurée. Plus qu'une simple demande d'action aux hommes politiques de la terre, le message analysait les raisons pour lesquelles la paix mondiale avait été considérée irréalisable pendant si longtemps, en mentionnant le nationalisme, le racisme, la misère, et les querelles religieuses, et indiquait de nouvelles voies possibles pour la suppression de ces barrières.

Rédigée par la Maison Universelle de Justice, la missive précisait que, puisque l'humanité était entrée dans sa maturité, ces barrières pouvaient au moins être éliminées et que, à présent, la paix devenait inéluctable, quoi qu'on fasse : soit par une collaboration intelligente soit à la suite de conflits désastreux

Galvanisée par ce message, la communauté mondiale bahá'íe a lancé une campagne systématique pour diffuser ces idées à travers le monde. En quelques années, plus d'un million de copies de ce traité ont été distribuées, dont un grand nombre personnellement, à des membres de gouvernements, à des intellectuels et universitaires. En fait, presque tous les chefs d'Etat du monde en ont reçu un exemplaire. Le texte a également été publié intégralement ou en partie dans des revues ou journaux. Parallèlement, les Bahá'ís du monde entier ont organisé des milliers de conférences locales, régionales ou nationales sur la paix, ainsi que des cours, des concerts, des pièces de théâtre, des expositions et des foires.

En 1987, la Communauté internationale bahá'íe et cinq communautés nationales ont été récompensées par l'Organisation des Nations unies avec le prix du "Messager de la paix" destiné à reconnaître la contribution d'organisations non gouvernementales pendant l'Année internationale de la paix.


La Promesse de la Paix mondiale

La Grande Paix à laquelle ont profondément aspiré les gens de bonne volonté au fil des siècles... se profile enfin à l'horizon mondial. Il est maintenant possible à chacun, pour la première fois dans l'histoire, de voir toute la planète et les innombrables peuples qui l'habitent dans une perspective globale. La paix mondiale n'est pas seulement un concept, mais une réalité vers laquelle l'humanité se dirige inéluctablement. C'est la prochaine étape de l'évolution de cette planète -ce qu'un grand penseur a appelé "la planétisation de l'humanité".

La race humaine, en tant qu'unité organique distincte, est passée par des phases d'évolution qui rappellent les phases de bas âge et d'enfance de la vie des humains et elle se trouve maintenant dans la phase culminante de son adolescence troublée, à la veille de l'âge adulte tant attendu...

Nous sommes arrivés au stade où ceux qui prêchent les dogmes du matérialisme, que ce soit de l'Est ou de l'Ouest, que ce soit du capitalisme ou du socialisme, doivent rendre compte de la direction spirituelle qu'ils ont prétendu exercer. Où est le "nouveau monde" annoncé par ces idéologies ? Où est la paix internationale dont ils affirment promouvoir les idéaux ? Où sont les percées dans de nouveaux domaines de réalisation culturelle produites par l'expansion de telle race, nation ou classe ? Pourquoi la vaste majorité des peuples du monde s'enfonce-t-elle sans cesse plus profondément dans la famine et la misère alors que les arbitres actuels des affaires humaines disposent de richesses énormes que n'auraient pu concevoir ni les pharaons, ni les empereurs romains, ni même les puissances impérialistes du dix-neuvième siècle ?

Il est évident que des efforts conjoints doivent être entrepris de toute urgence pour remédier à ces problèmes. C'est d'abord et avant tout une question d'attitude. L'humanité continuera-t-elle à s'entêter dans le mauvais chemin, à s'accrocher à des concepts dépassés et à des hypothèses inapplicables? Ou biens ses dirigeants iront-ils de l'avant et, faisant fi de leurs idéologies, décideront-ils de se consulter pour rechercher conjointement des solutions appropriées ?

...La paix découle essentiellement d'un état d'âme reposant sur une attitude morale ou spirituelle et c'est principalement en évoquant cette attitude que l'on pourra parvenir à des solutions durables...

L'ordre mondial ne peut se fonder que sur la conscience inébranlable de l'unité de la race humaine, une vérité spirituelle que confirment toutes les sciences humaines. L'anthropologie, la physiologie et la psychologie ne reconnaissent qu'une espèce humaine, même si celle-ci est infiniment variée en ce qui concerne les aspects secondaires de la vie. La reconnaissance de cette vérité est subordonnée à l'abandon de tout préjugé de race, de classe, de couleur, de croyance, de nation, de sexe, de degré de civilisation matérielle, autrement dit, de tout ce qui permet aux gens de se considérer comme supérieurs aux autres...

La Maison Universelle de Justice


"Extrait de la brochure Les Bahá'ís, publiée par la Communauté Internationale  Bahá'íe".


Précédente  |  Vers le haut   |  Suivante

Le site miroir de la revue Les Bahá'ís



 

 

 

 

© Depuis 1997 www.bahai.com

Merci de votre visite