Retour à www.bahai.com

1- 800 - 22 - UNITE

Pour plus d'information sur la Foi Bahá'íe aux Etats Unis

Bienvenue à la  revue LES BAHÁ'ÍS-- hébergé par www.bahai.com

Un regard sur la Communauté Mondiale de la Foi Bahá'íe

Précédente Accueil Suivante


A propos de :

La Revue Les Bahá'ís


Accueil :
Page de Couverture

Sommarie : Sommario
bullet.gif (837 bytes) Les Bahá'ís
bullet.gif (837 bytes) L'Unité dans la
diversité
bullet.gif (837 bytes) Bahá'u'lláh
bullet1.gif (837 bytes) Religion, éthique et
société
bullet1.gif (837 bytes) Les principes
spirituels
bullet1.gif (837 bytes) Un système 
d'organisation
mondiale
bullet1.gif (837 bytes) Le chemin parcouru
en un siècle
bullet1.gif (837 bytes) Vieux problèmes et
solutions nouvelles
bullet1.gif (837 bytes) Vers un nouvel ordre
mondial

Hommage à Dieu : lieux d'adoration
Phares spirituels de l'humanité

Lieu de prière et de méditation, les Lieux d'adoration bahá'ís sont des édifices religieux dont le rôle est proche de celui des églises, des temples ou des mosquées. Pourtant, ils offrent aussi quelque chose de plus.

Telles qu'elles ont été conçues par Bahá'u'lláh, les Maisons d'adoration locales seront, un jour, le centre spirituel de la communauté - ce qui montre leur finalité humanitaire.

A ce jour, il existe sept Maisons d'adoration, au moins une sur chaque continent, signe du degré d'expansion de la Foi bahá'íe dans le monde. A ce stade de leur développement, les Bahá'ís ont misé sur la création et le développement d'institutions sociales et spirituelles plutôt que sur la construction d'édifices dans chaque communauté. Pourtant, les Maisons d'adoration qui existent se dressent comme des phares qui invitent le monde à une nouvelle forme de culte et de vie religieuse.

Chaque temple a sa propre conception architecturale tout en respectant certains critères qui leur donnent une unité. Toutes les Maisons d'adoration doivent comporter neuf côtés et un dôme central.

La première Maison d'adoration a été construite en Russie, dans la ville d'Ashkhabad en Asie centrale. Achevée vers 1908, elle a servi à la communauté bahá'íe jusqu'en 1938, date à laquelle le gouvernement soviétique s'est approprié le site. Le bâtiment ayant été endommagé par un tremblement de terre, il a été détruit en 1962.

La Maison d'adoration d'Ashkhabad était à maints égards en avance sur son temps. Non seulement elle servait de centre spirituel à la communauté bahá'íe florissante de cette région, mais elle donnait surtout une expression concrète à ses idées humanitaires. Diverses institutions en dépendaient, notamment un hôpital, une école et un hôtel pour voyageurs.

En Occident, la première Maison d'adoration a été achevée en 1953 à Wilmette sur les bords du lac Michigan au nord de Chicago (Etats-Unis). Son dôme en filigrane et son extraordinaire décoration, mélange de style occidental et oriental, ont attiré d'année en année des millions de visiteurs. D'autres Maisons d'adoration bahá'íes ont ensuite été construites, par exemple à Kampala (Ouganda); près de Sydney (Australie); près de Francfort (Allemagne); au-dessus de la ville de Panama (Panama) et à Apla (Samoa occidentales).

La dernière Maison d'adoration - à ce jour - a été achevée en 1986 à New Delhi, Inde. Depuis, ce bâtiment a reçu de nombreux prix d'architecture et a figuré dans des centaines de journaux et magazines.

Inspiré par la fleur de lotus, il est composé de 27 "pétales" recouverts de marbre, disposés par groupes de trois pour recouvrir neuf côtés.

Neuf portes s'ouvrent sur un hall central pouvant accueillir 2 500 personnes. Avec un peu plus de 40 mètres de haut et une surface polie, le temple semble parfois flotter au-dessus des faubourgs de la capitale indienne.

En peu de temps, le temple de New Delhi est devenu l'une des attractions majeures, avec plus de deux millions et demi de visiteurs par an. Les jours de fêtes hindoues, ce nombre monte à 100 000, tant le temple bahá'í est apprécié des indiens, quelle que soit leur religion.

En fait, les Maisons d'adoration sont ouvertes aux croyants de toutes les religions. Il n'y a ni sermons, ni rituels, ni clergé.

Plus de 120 sites ont ainsi été réservés dans le monde pour de futures Maisons d'adoration. Un jour, chaque communauté bahá'íe locale aura sa propre Maison d'adoration. Comme celle d'Ashkhabad, elle deviendra le centre de la vie communautaire ainsi qu'un centre de services sociaux, scientifiques, éducatifs et humanitaires.


"Extrait de la brochure Les Bahá'ís, publiée par la Communauté Internationale  Bahá'íe".


Précédente  |  Vers le haut   |  Suivante

Le site miroir de la revue Les Bahá'ís


Depuis son inauguration en 1986, la Maison d'adoration bahá'iede New Delhi a été mondialement admirée pour son architecture audacieuse et d'avant-garde. Elle est devenue l'un des endroits les plus visités en Inde.

La Maison d'adoration bahá'ie de Wilmette, Illinois, USA, fut la première construite en Occident.

Toutes les Maisons d'adoration bahá'ies ont un dôme central et neuf entrées. On voit ici l'intérieur de la Maison d'adoration près de Francfort, Allemagne.


 

 

 

 

© Depuis 1997 www.bahai.com

Merci de votre visite